Nous utilisons de cookies propres et de tiers afin d’améliorer votre expérience de navigation et vous offrir de la publicité et des contenus pertinents pour vous. En savoir plus et gérer ces paramètres politique d'utilisation des cookies.

Blog

.

Lire les posts du blog de Kids&Us
La bonne attitude comme point de départ

Prêtons-nous à cet exercice de réflexion. Que faites-vous tous les matins au réveil, après vous être rendu à la salle de bains et après avoir consulté vos messages ? De quel pied vous levez-vous ? Qu'il soit somnolent, taiseux ou énergique, votre état d'esprit au lever peut conditionner le reste de votre journée. Entre nous, combien de fois vous êtes-vous demandé si l'univers ne conspirait pas contre vous, pourquoi tous les feux semblaient passer au rouge dès votre arrivée, ou encore si votre entourage ne s'était pas donné le mot pour vous pourrir la journée ? J'espère que dans le fond vous n'êtes pas persuadé du complot !

La bonne nouvelle, c'est que d'habitude, il ne tient qu'à vous de corriger une journée qui aurait mal commencé. Certes, ce n'est pas vous qui contrôlez les feux de circulation en ville, mais c'est bien de vous que dépendra qu'ils vous affectent ou pas. Et comment ? En adoptant la bonne attitude, comment sinon ? Victor Küppers ne se lasse pas de le répéter dans ses conférences. Docteur en Sciences humaines, formateur et maître de conférences, il a participé à la Convention annuelle que nous avons tenue à Tolède en 2015, et nous en gardons un excellent souvenir. Victor Küppers a rendu célèbre sa fameuse formule sur la valeur des gens : V=[C+F]xA, où V correspond à la Valeur, C aux Connaissances, F aux Facultés et A à l'Attitude de chacun. Dans cette formule, tout a une propriété additive, sauf l'attitude qui, elle, a une propriété multiplicative. Comme s'est sensé ! Il est indéniable que les facultés ou les compétences, telle que l'expérience, pèsent pour beaucoup dans la balance, toutefois aux dires de Victor Küppers : “Ce qui fait de vous quelqu'un d'exceptionnel, ce n'est pas votre savoir, pas plus que votre expérience, c'est votre façon d'être. Tous les êtres fantastiques ont une façon d'être fantastique”.

L'enseignement et l'attitude

Adopter la bonne attitude est capital, quel que soit le métier que l'on exerce, mais plus encore dans le domaine de l'enseignement, où l'on devient parfois le miroir de ses élèves. La personnalité d'un professeur peut être source d'inspiration pour nos enfants, ou au contraire provoquer le rejet ; elle est l'exemple à suivre, qu'il soit bon ou mauvais.

En tant que professeure, je peux témoigner du sentiment de responsabilité que l'on a devant une classe. Responsabilité qui a moins trait au contenu de l'enseignement qu'à tout ce que l'on est conscient de transmettre mais qu'aucun manuel n'explique jamais… à commencer par l'hygiène ou la tenue vestimentaire, en passant par le langage verbal et non verbal ; le moindre détail compte, car il est susceptible de laisser une trace. Chacun de nos actes pourrait être imité. À ce titre, il faut être cohérent avec soi et pratiquer ce que l'on prêche. Autrement dit, l'attitude s'inscrit dans un tout et revêt une grande importance. Si nous demandions à un groupe d'élèves de nous dire ce qui lui plaît chez tel ou tel professeur, je suis sûre que 90 % d'entre eux dirigeraient leur réponse vers un trait relevant de l'attitude : c'est une personne agréable, joyeuse, passionnée, empathique, abordable, compréhensive, juste, etc. L'attitude, toujours, comme point de départ.

Je me rappelle une conférence du formateur et maître de conférences Emilio Duró, qui nous expliquait que selon lui, les entreprises devraient embaucher leur personnel à leur manière de monter un escalier, car celui ou celle qui monte les marches en sautillant (ou du moins énergiquement) fait preuve d'une attitude autre que celui ou celle qui traîne des pieds. Un enseignant qui adopte une attitude positive peut provoquer de belles transformations chez ses élèves, car les jeunes générations sont malléables et se nourrissent de leur entourage.

Un professeur peut être une éminence dans son domaine, pourtant sans la bonne attitude, il ou elle aura du mal à transmettre son savoir. De la même manière, certains professeurs peuvent moins bien maîtriser leur sujet que d'autres et néanmoins enrichir davantage l'apprentissage de leurs élèves et leur développement en tant que personnes.

L'attitude avec laquelle on s'attelle aux tâches quotidiennes va marquer notre trajectoire professionnelle mais aussi personnelle. En plus, c'est contagieux ! Je suis tombée sur une vidéo très amusante, où l'on voit des élèves de primaire décidant par eux-mêmes comment ils vont démarrer leur journée : en serrant la maîtresse dans leurs bras ; en faisant quelques pas de danse ou en en tapant cinq avec elle. Je vous invite à y jeter un œil, à observer la maîtresse, son attitude, son sourire, son entière disposition. Ils sont comme elle, ces profs qui marqueront nos enfants.

Et vous, comment comptez-vous démarrer votre journée ? Par quelques pas de danse ?

  1. 821
Partagez-le sur >

Commentaires

Laissez-nous un commentaire

Pour pouvoir laisser des commentaires vous devez vous enregistrer.