Nous utilisons de cookies propres et de tiers afin d’améliorer votre expérience de navigation et vous offrir de la publicité et des contenus pertinents pour vous. En savoir plus et gérer ces paramètres politique d'utilisation des cookies.

Blog

.

Lire les posts du blog de Kids&Us
5 bonnes raisons de déconnecter de son smartphone

WhatsApp, Telegram, Twitter, Instagram, Facebook, Gmail… Je suis sûre que vous connaissez la plupart de ces réseaux et applications. J'en mettrais ma main au feu, et je conserverais mes chances d'en sortir indemne. Tous ces services nous aident à communiquer. Certains nous informent des actualités en cours en tout point du globe et à tout moment, tandis que d'autres, comme WhatsApp, nous permettent d'être en contact permanent avec notre entourage. Qu'ont-ils en commun ? Eh bien, ils attirent tous, continuellement, notre attention sur nos smartphones. N'avez-vous jamais pensé que la situation commençait à nous échapper ? Car, en fin de compte, la vie est ce qui se passe en dehors de nos écrans.

D'après une étude récente de Norton (Symantec) réalisée auprès de 7 000 parents d'Europe et du Proche Orient sur l'utilisation des téléphones portables et le défi à relever en tant que parents, 41 % d'entre eux reconnaissent que leurs enfants leur avaient reproché une utilisation prolongée de leur smartphone ou l'emploi dans un espace inadéquat (à table, par exemple). D'après un autre sondage britannique, plus de 70 % des enfants interrogés souhaitaient que leurs parents passent moins de temps sur leur portable et davantage avec eux. Un enfant sur dix assurait que ses parents préféraient regarder leur smartphone plutôt que discuter avec lui. Il y a de quoi nous faire réfléchir.

Nous ne pouvons pas demander à nos enfants de passer moins de temps devant un écran alors que nous peinons nous-mêmes à nous séparer de nos téléphones à la maison… voire dans la même pièce qu'eux. Notre dépendance est telle, que de grandes enseignes sont allées jusqu'à saisir l'occasion pour capter notre attention et diffuser des campagnes publicitaires dans l'idée de transformer cet état d'esprit. C'est le cas d'IKEA. Le géant suédois nous a fait voir dans sa dernière campagne que nous en savons davantage sur la vie des stars que sur notre propre famille, que nous sommes plus au fait des nouvelles diffusées sur les réseaux sociaux que des rêves et des aspirations de notre conjoint/e, ou du groupe préféré de nos enfants. Il nous proposait d'éloigner les téléphones portables des festins de Noël, de les enfermer dans une boîte en guise de centre de table. Je trouve l'idée très juste ; elle s'inscrit dans la lignée de campagnes antérieures qui faisaient l'apologie des repas en famille.

Bien qu'il puisse surprendre qu'une grande enseigne nous rappelle l'emploi abusif du smartphone ou notre détachement vis-à-vis de ce qui se déroule loin de nos écrans, je me réjouis que quelqu'un le fasse. Mais citons d'autres exemples émouvants : Toys’r’us et Famosa aussi nous ont encouragés durant les fêtes de Noël à partager des moments de jeu avec nos enfants, à passer plus de temps en famille, car notre présent est aussi éphémère que leur enfance. Et puisque l'on évoque l'utilisation du téléphone portable durant les repas, j'ai adoré la proposition de la chaîne de restaurants britannique Frankie&Benny’s : les enfants déjeunent à titre gracieux du moment que les parents éteignent leur portable à table.

Il est encore temps de changer nos habitudes, c'est pourquoi je vous encourage aussi à embrasser ces initiatives. Soyez le premier ou la première à donner le bon exemple à vos enfants. Si vous cherchez de bonnes raisons, bien que la liste soit longue, je peux vous citer ces cinq-là :

  • Il est rare, voire rarissime, qu'un événement soit si important qu'il justifie d'être cloué au téléphone.
  • La vie est plus belle sans un écran entre nous.
  • Vous êtes assis à table, en famille, autour d'un bon repas… vous avez besoin de vos deux mains pour manger !
  • Vous pourriez être plus conscient de ce qui vous entoure.
  • Rien ne remplacera la lueur d'un de leurs regards.

Maintenant, comme vous le savez, nous avons tous de bonnes résolutions pour la nouvelle année : déconnectez-vous de votre smartphone et renouez avec la vie. Vous en êtes ?

  1. 3581
Partagez-le sur >

Commentaires

Laissez-nous un commentaire

Pour pouvoir laisser des commentaires vous devez vous enregistrer.