Nous utilisons de cookies propres et de tiers afin d’améliorer votre expérience de navigation et vous offrir de la publicité et des contenus pertinents pour vous. En savoir plus et gérer ces paramètres politique d'utilisation des cookies.

Blog

.

Lire les posts du blog de Kids&Us

Il y a quelques jours, à la maison, nous étions en fête. Nous célébrions l'anniversaire d'un parent proche, et presque toute la famille était réunie. Je dis "presque" car nous sommes une famille très nombreuse et il est courant que quelqu'un manque à l'appel pour une raison ou une autre.

L'ambiance était joyeuse. Je ne sais trop comment la décrire, mais vous voyez de quoi il en retourne : lorsque l'on assiste à un anniversaire, chacun présente ses vœux avec le sourire et cette prédisposition à la joie et à la fête qu'impose un tel événement. C'est une sorte d'accord global ; il flotte dans l'air un optimisme contagieux.

De retour à la maison, satisfaite, je pensais : combien de jours célébrons-nous à l'année ? J'ai entrepris de compter les anniversaires. Oui, les anniversaires sont immanquablement des jours de fête à la maison. En voilà donc quatre. Nous marquons aussi la fête de plusieurs membres de la famille, bien que nous-mêmes n'organisions rien de particulier pour les nôtres. Nous célébrons notre anniversaire de mariage ; Noël et la Saint Étienne, le 26 décembre ; le réveillon du Nouvel an et le Jour de l'an. Nous fêtons également les Rois. Et la Saint Georges, le 23 avril, qui chez nous est une fête remarquable. Il y a aussi la Saint Jean, en juin, qui marque le début de l'été et donne prétexte à la réunion familiale depuis que nous avons des enfants.

J'ai continué à réfléchir aux dates importantes et je me suis souvenue de l'anniversaire d'amis toujours enclins à organiser des réjouissances. J'en ai conclu que l'on fêtait une trentaine de jours par an. Un mois de fêtes.

Cela peut sembler beaucoup, somme toute ce ne l'est pas tant. “L'année compte 365 jours, or je m'estime heureuse de "n'en fêter que" trente ?”

À vrai dire, ce ne sont pas les occasions qui manquent pour faire la fête, mais d'ordinaire on ne réussit pas à mettre tout le monde d'accord. C'est là le hic. Pour commencer, il faut se dire que la date mérite d'être fêtée, ensuite que votre entourage abonde dans votre sens. À ce titre, j'ai dressé une liste d'événements que nous pourrions célébrer à la maison :

*Le premier jour de vacances à quatre.

*Le jour où j'ai rencontré mon mari.

*Le jour où j'ai ouvert la première école Kids&Us.

*Le jour où mon mari s'est embarqué dans le projet Kids&Us.

*La veille des jours de fête ― On dit bien que la veille du bonheur est l'instant le plus heureux, fêtons donc les veilles de fête !

*Le jour où mon fils puis ma fille ont dit "Papa" et "Maman" pour la première fois (j'avoue avoir noté les dates dans un calepin).

*Le jour de notre pendaison de crémaillère.

*J'en passe et des meilleures.

Je me suis rendu compte que nous devrions célébrer plus, car tandis qu'on commémore les bonheurs passés, tandis qu'on se les rappelle, qu'on les revit, ils teignent de joie notre présent.

Par conséquent, à la faveur de la rentrée des classes dans la plupart des écoles Kids&Us, j'ai décidé d'ajouter une fête à mon calendrier. C'est une bonne raison de la célébrer : voilà 15 ans que les cours Kids&Us reprennent tous les ans. Si on m'avait dit cela il y a 15 ans, je ne l'aurais pas cru. Quel bonheur !

Et vous, que fêtez-vous ?

  1. 437
Partagez-le sur >

Commentaires

Laissez-nous un commentaire

Pour pouvoir laisser des commentaires vous devez vous enregistrer.